16 Dec 2018, 02:18

Camping en Andalousie : excursion à Rio Tinto

ja.ramos48

Internaute

8 Messages

le : 05/11/2014

Récit d'une journée inoubliable : 

Départ de notre camping sur la Costa Tropical

Départ matinal de notre camping sur la Costa Tropical, nous sommes partis visiter Rio Tinto, en Andalousie (pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de la région la plus au Sud de l'Europe, en Espagne). Voici le compte rendu de notre aventure : 

 

Chiffre 13 ! Porte-bonheur pour les uns et porte-malheur pour d'autres. Beaucoup ne veulent pas se retrouver 13 à table. Et bien pour nous, il aura été le signe du bonheur. En effet, c'est à 13 que nous nous sommes retrouvés le mardi 22 avril à Chinasol pour ce petit voyage de 4 jours. 

 

Un petit minibus de 9 places était conduit par Serge, malheureusement sans chemise blanche ni cravate, mais pardonné vu sa très bonne façon de conduire, suivi comme son ombre par Freddy au volant de sa voiture avec 3 dames à bord. 

 

Peu avant Séville, arrêt technique avec café et grande première pour mes passagères qui découvrent la « tostada » avec huile d'olive et purée de tomates fraîches. Elles en sont devenues de ferventes adeptes. Séville et son majestueux pont au-dessus du Guadalquivir furent traversés sans encombre pour une arrivée vers 13 h. à Aracena où nous prenons possession de nos chambres avant d'aller déguster quelques excellentes tapas dans un restaurant voisin le « Juan del Cid ». 

 

Lieux à visiter dans la campagne Andalouse

 

A 15 h.nous nous retrouvons à l'entrée de la « Gruta Las Maravillas » où, seule Claudia, qui avait déjà fait la visite, ne nous accompagne pas à cause des nombreuses marches. Las Maravillas signifie, à juste titre les merveilles. Un parcours de 1.200 m. magnifiquement éclairé qui comprend de superbes concrétions de multiples formes (stalactites et stalagmites de toutes les grandeurs ainsi que des rideaux), des salles grandioses et une rivière se transformant en petit lac avec une eau d'une pureté incroyable. Un seul regret, le guide allait un peu trop vite à notre goût. A la sortie de la grotte, nous récupérons Claudia, et passons admirer le lavoir public construit en 1923, toujours en service, avec une très belle architecture. 

 

A 18 h, nous arrivons au musée du jambon. Nous sommes dans la région du jambon de Jabugo ou Pata Negra. Il provient de cochons élevés en partie en liberté qui se nourrissent de glands de chênes ce qui donne au jambon ce goût si particulier. La visite fut fort instructive et nous mangerons dorénavant ce jambon en connaisseurs. 

 

Le lendemain, après un bon petit déjeuner, nous partons pour les mines du Rio Tinto où nous arrivons à 10.30 h. Nous visitons le musée où nous découvrons l'histoire de la mine ainsi que son fonctionnement. L'exploitation de cette mine a commencé il y a 5.000 ans par les Phéniciens, puis Romains, Arabes et Européens se sont succédé. En dernier lieu, c'est une société anglaise qui en était propriétaire et qui a modernisé le site. On y trouvait de l'or, de l'argent, du fer et bien d'autres minéraux. De là, nous prenons la direction de Penon de Hierro où nous passons par une galerie d'exploitation pour déboucher sur un petit lac entouré de hautes falaises. A la sortie de la galerie, nous déposons les casques dont nous étions coiffés et nous nous rendons au départ du train aux  wagons ouverts, pour un périple de 22 km traversant les anciennes mines à ciel ouvert. Nous longeons notamment le lit du Rio Tinto aux couleurs changeantes, rouge, jaune, vert, suivant les minerais extraits. Ce TGV (Train Grande Vision) nous ramène à la gare de départ après un voyage cahoteux mais sublime de 1.30 h. 

 

Ensuite, nous avons pris un repas rapide à «La Maison Anglaise» qui comporte un musée montrant une habitation du personnel des mines. 

 

Après cette visite, nous partons pour Sanlùcar de Barrameda à de l'embouchure du Guadalquivir. Nous découvrons un magnifique hôtel 4 étoiles à quelques minutes du fleuve. Nous prenons l'apéro au bar suivi du repas au restaurant de l'hôtel. Quelques courageux se sont encore promenés avant de rejoindre leurs chambres.

 

Visiter Jerez de la Frontera

Le lendemain, jeudi, nous partons pour Jerez de la Frontera et là, visitons la célèbre école équestre. A 12 h, nous profitons du spectacle avec les chevaux andalous, race très prisée pour le dressage. De nos très bonnes places au premier rang, nous pouvons admirer les numéros présentés où s'allient harmonieusement élégance et force. Nous avons même eu droit à un superbe spectacle d'attelages de 2, 4 et 6 chevaux souvent lancés à des vitesses affolantes. Fabuleux!! 

 

Après quoi, nous nous dirigeons à pied vers le centre, à la recherche d'un restaurant. Nous finissons par trouver une place sympa pour manger puis retournons vers les voitures et en route pour Sanlucar. Le soir nous dinons dans le centre-ville. Je crois que Marie-Louise doit encore connaître la carte du restaurant par cœur (choix difficile et long). 

 

Le Parc de Doriana en 4x4

Vendredi, nous nous dirigeons vers l'embarcadère au bord du fleuve sous un vent glacial. Nous embarquons sur le bateau et remontons le Guadalquivir sur environ 15 km et débarquons ensuite dans le parc de Doriana pour monter à bord de véhicules 4x4 afin de visiter la réserve. Vu le manque de pluie de cet hiver, il n 'y a malheureusement pas d'oiseaux migrateurs à observer. Par contre nous avons pu voir un lynx (très rare), des sangliers et quelques biches. Nous  arrivons à l'océan et longeons la plage jusqu'à l'endroit où le bateau nous reprend pour retraverser le fleuve. 

 

Nous rejoignons les voitures les yeux remplis de belles images. Il est environ 13 h. quand les deux chauffeurs se consultent pour voir si une arrivée à Tarifa avant 16 h. est possible. Après conciliabule et coup de téléphone au restaurant, Freddy décide de partir rapidement pour faire patienter le cuisinier. Vers 15.30 h. il arrive à destination et commande les paëllas. Nous avons même le temps de prendre l'apéro avant de déguster, une paëlla divinement succulente, pour  certains aux fruits de mer et d'autres à la viande. Après ce repas de roi, direction Almunecar. Et surprise, nous sommes accueillis par un bon orchestre à la terrasse de Chinasol où nous prenons un dernier verre avant de nous quitter. 

 

Si vous avez l'occasion de passer vos vacances en Andalousie, n'hésitez pas, c'est une région merveilleuse.

 

Plus d'infos sur les campings de la Costa del Sol

 

Plus d'infos sur les locations de vacances en Andalousie

 

Plus d'infos sur les hôtels à Malaga